retourner
Chapitre 10: Congiuntivo


  10.3.5 L' usage du congiuntivo

Nous avons déjà dit que l' on utilise le subjonctif / congiuntivo après tous les verbes, conjonctions, expressions idiomatiques qui décrivent une attitude subjective, autrement dit, on utilise le subjonctif / conjuntivo pour décrire des actions qui sont seulement imaginées, mais pas encore devenues réalité (craindre, vouloir, ordonner etc.). Pourtant le français n' est pas très cohérent à cet égard. Après des expressions idiomatiques qui expriment l´insécurité (Il est possible qu' il le fasse), on construit avec le subjonctif en français, mais avec des verbes qui expriment l´insécurité on construit avec l' indicatif (Je crois qu'
il vient). On construit avec l' indicatif dans une phrase affirmative (Il croit qu' il vient), mais avec le subjonctif dans une phrase négative (Il ne croit pas qu' il vienne). Ce n' est pas très logique, puisque le degrée de probabilité est le même dans les deux cas. L´ italien est plus conséquent. Des verbes comme pensare / penser, credere / croire, sperare / espérer qui expriment l´insécurité demandent le subjonctif en italien.

10.3.5.1 Le congiuntivo après des verbes qui expriment peur, désir, espoir, ordre etc.


Les verbes suivants demandent le congiuntivo en italien (attention ! Ce n' est pas toujours le cas en français)
avere l' impressione (avoir l' impression)
Papa Ratzinger, ho l'impressione si contraddica quando esorta a rispettare i valori fondati sulla natura umana, e poi ai sacerdoti impone il celibato.
J' ai l' impression que le Pape Ratzinger se contredise, s' il exige que l' on respecte la nature humaine, mais impose le célibat aux prêtres.
aspettarsi (espérer)
Io non mi aspetto che un sistema appena rilasciato funzioni perfettamente.
Je ne m' attends pas qu' un système qui se trouve sur le marché depuis peu de temps seulement fonctionne parfaitement.
credere (croire)
  Crediamo che la diversità culturale sia un valore da difendere.
Nous croyons que la diversité culturelle est une valeur à défendre.
desiderare (desear)
  Desiderate che io scriva, parli, danzi, faccia smorfie.
Vous désirez que j' écrive, parle, que je fasse des grimasses.
dubitare (douter)
  Dubito che lui non lo abbia fatto.
Je doute qu' il ne l' ait pas fait.
dispiacere (regretter)
  Mi dispiace che la Russia e la Cina non ti abbiano accettato.
Je regrette que la Russie et la Chine ne t' aient pas accepté.
essere contento (être content )
  Sono contento che tu sia tornato a scrivere.
Je suis content que tu aies récommencé à écrire.
essere felice ( se réjouir / être heureux )
  Sono felice che tu partecipi alla discussione.
Je suis heureux que tu participes à la discussion.
essere deluso (être déçu)
  Siamo delusi che sia andata a finire in questo modo.
Nous sommes déçus que tout se soit terminé de cette manière.
essere dell' opinione (estimer)
  Io sono dell'opinione che noi uomini non abbiamo né il compito né il potere di decidere quando una persona debba morire!
J' estime que les hommes n' ont ni le devoir, ni le pouvoir de décider quand quelqu' un doit mourir.
essere persuaso (être persuadé)
Sono persuaso che tra il popolo russo e quello italiano ci siano molte cose in comune.
Je suis persuadé qu´ entre le peuple russe et l' italien il y a beaucoup de choses en commun.
essere convinto (être convaincu)
  Siamo convinti che simili decisioni possano essere prese solo dopo la piena approvazione della popolazione locale, che ha il diritto di essere totalmente informata sul progetto.
Nous sommes convaincus que des décisions de ce genre ne peuvent être prises que si la population locale se déclare d' accord et si elle a le droit d´être informée entièrement sur le projet.
immaginare (présumer)
  M'immagino che non sappia che Rodrigo è mio nipote.
Je présume qu' il ne ne sait pas que Rodrigo est mon neveu.
non vedere l' ora (avoir du mal à attendre)
  Non vedo l'ora che sia domani.
J' ai du mal à attendre jusqu' a demain.
ordinare (ordonner)
  Ci ordinò che fossimo ritornati il giorno di lunedì.
Il nous a ordonné d' être de retour pour lundi.
preoccuparsi (inquieter)
  Mi preoccupa che Veltroni abbia sentito la necessità di dirlo.
Ça m' inquiète que Veltroni ait cru nécessaire de le dire.
rallegrarsi (réjouir)
  Mi rallegro che tu sia arrivato a Roma in buone condizioni.
Je me réjouis que tu sois arrivé à Rome dans des bonnes conditions.
sembrare (parecer)
  Mi sembra che manchi qualcosa.
Il me semble qu´il manque quelque chose.
sperare (esperar)
  Spero che tu ora stia meglio.
J' espère que tu vas mieux.
temere (craindre)
  Temiamo che una nuova guerra in Iraq rischi di aggravare e di estendere la crisi.
Nous craignons qu´ une une nouvelle guerre en Irac risque de aggraver et étendre la crise.
vergognarsi (avoir honte)
  Mi vergogno che nessuno faccia niente per impedire tutto ciò!
J' ai honte que personne ne fasse quelque chose pour l' empêcher.
volere (querer)
  Io voglio che lui lavori di più.
Je veux que tu travailles plus.

preferire (preferir)
  Io preferisco che il mio blog sia qualcosa di personale, simile ad un diario.
Je préfère que mon blog soit quelque chose de personnel, pareil à un journal intime.
pensare (croire)
  Io penso che tu pensi.
Je pense que tu penses.

Mis à part les verbes qui demandent toujours le congiuntivo / subjonctif il y a aussi des verbes qui demandent le subjonctif seulement s' ils expriment une attitude subjective face au monde. Le verbe avoir, par exemple, ne décrit pas une attitude subjective face au monde, tout au contraire. Pourtant le verbe voir peut aussi décrire un processus mental, peut exprimer l´insécurité. Dans ce cas là, évidemment, il n' a rien avoir avec les choses qui se présentent aux yeux.

avec indicatif
Io vedo che lui lavora, ma non so se è capace di fare questo lavoro.
Je vois qu' il travaille, mais je ne sais pas s' il est capable de faire ce travail.
avec congiuntivo
  Non vedo che ci sia di male in questo cartone.
Je ne vois pas ce qu' il ait quelque chose de mauvais dans cette caricature.

En outre il y a aussi, comme en français, des verbes qui demandent le subjonctif dans la négation, mais pas dans l' affirmation.

  non sapere (ne pas savoir)
Non so che abbia detto.
Je ne sais pas ce qu' il a dit.
  non essere sicuro (ne pas être sûr)
  Non sono sicuro che lui sia venuto.
Je ne suis pas sûr qu' il soit venu.

Remarque: En Italie existe la même tendance qu' en France, on utilise de plus en plus l' indicatif après des verbes comme pensare, credere, immaginare, ritenere. En français ces verbes demandent l' indicatif dans la forme affirmative, mais le subjonctif dans la forme négative. En Italie, on peut entendre de plus en plus souvent des phrases comme "Credo che lui è venuto", mais "Non credo che lui sia venuto". Mais tout au contraire du français cela ne correspond pas à la norme. Des verbes comme credere, sperare, pensare, qui expriment une attitude subjective face au monde demande le subjonctif. Rarement l' auteur croit que les normes servent à quelque chose, mais dans ce cas, on pourrait dire effectivement que la norme est plus logique et plus facile à mémoriser. Tous les verbes qui expriment une attitude subjective face au monde demande le subjonctif. C' est dur à comprendre pourquoi le verbe espérer demande l' indicatif, mais le verbe craindre le subjonctif. (Le verbe espérer est un cas extrême, puisque en espagnol et en italien il demande le subjonctif, c' est même le verbe favori de toutes les grammaires de l' espagnol quand il s' agit d' expliquer le subjonctif.) Pour vous, qui êtes en train d' apprendre l' italien, la norme facilite la chose. Puisqu´ en italien c' est simple et sans exceptions. Tous les verbes, conjonctions et expressions idiomatiques qui décrivent insécurité ou une attitude subjective face au monde utilisent le subjonctif.

 retourner
Chapitre 10: Congiuntivo


contact mentions légales déclaration de protection de données