retourner
chapitre 9: Les temps


  9.1 Prologue

Si vous avez déjà entendu parler quelqu' un dont la langue maternelle n' est pas une langue romane, par exemple des anglais, des allemands, des polonais etc. vous savez que ces personnes peuvent dire des choses de ce genre:

J' ai dormi, quand il est entré.
Tout d' un coup la bombe explosait.

Ce problème surgit parce qu´ aux personnes dont la langue maternelle n' est pas une langue romane, le système temporel de ces langues semble quelque peu « extra-terrestre ». Pourtant la situation n' est pas aussi claire non plus dans les langues romanes. En Italie, la situation est très complexe. La majorité des grammaires italiennes décrit le système comme nous le présentons ici. La situation réelle est celle-ci. Dans le nord de
l' Italie le passato prossimo (passé composé) a substitué le passé simple, nous avons donc la même situation
qu' en France, mais dans le sud de l' Italie, c' est le contraire. Le passé simple (il passato remoto) a substitué le passé composé (il passato prossimo). Un francophone n' aura donc pas de problème. Il peut toujours utiliser le système qu' il connaît du français, autrement dit, ne pas utiliser le passato remoto / passé simple.

Il n' est donc pas nécessaire d´être capable utiliser activement le passato remoto (en parlant ou en écrivant) mais il faut être capable de le reconnaître passivement (en lisant ou en l´ écoutant). Voici un commentaire tiré du site internet della "Accademia della Crusca", l' équivalent de l' Académie Française en Italie.

"Giovanni Nencioni pone anche l'accento sull'aspetto diatopico del problema, ovvero sulla diversa distribuzione geografica della scelta fra i due tempi verbali, sottolineando come «l'alternanza del passato prossimo col passato remoto, nella lingua sia parlata che scritta, non è uniforme in Italia, perché vi influisce anche il sostrato dialettale dei parlanti o scriventi. Le migliori grammatiche dicono che nell'Italia settentrionale prevale l'uso del passato prossimo, nell'Italia meridionale l'uso del passato remoto, benché il passato prossimo vi acquisti terreno; in Toscana l'alternanza è tuttora viva e significativa."

http://www.accademiadellacrusca.it/faq/faq_risp.php?id=4697&ctg_id=93

"Giovanni Nenciono met l´accent sur l' aspect géographique du problème, c´est-à-dire sur le fait que l' usage
d' un temps ou d' un autre dépend aussi de la région, il souligne que l' usage du passato prossimo et du passato remoto, dans la langue écrite aussi bien que dans la langue parlée n' est pas le même dans toute l' Italie, puisqu' il dépend de l' accent de la personne qui parle. Les meilleures grammaires disent que dans le nord de
l' Italie domine le passato prossimo, tandis que dans le sud il passato remoto gagne du terrain. Cette alternance est encore plus vive et significative en Toscane."


 retourner
chapitre 9: Les temps


contact mentions légales déclaration de protection de données