retourner
Chapitre 12: La voix passive


  12.1 L´état ou le processus dans la voix passive

Il y a des langues, comme par exemple l' allemand ou l' espagnol, qui font très clairement la différence entre la voix passive qui décrit un processus, autrement dit une action qui est en train de se dérouler, et la voix passive qui décrit un état, autrement dit le résultat d' un processus. Il y en a d' autres, comme l' italien, qui sont capables de faire la différence bien que cela ne soit pas nécessaire et il y a aussi des langues comme le français qui ne font pas de différence du tout. Il nous faut donc commencer par le début. Quelle est la différence entre la voix passive qui décrit un processus et la voix passive qui décrit un état? La discussion qui suit peut paraître inutile, parce qu´ on parle de quelque chose qui ne pose aucun problème dans la vie pratique. Pourtant ce n' est pas si idiot, puisque il y a des constructions en italien que l' on ne comprend que si l´on est capable de saisir la différence entre un processus et un état. L' italien connaît un autre verbe pour construire la voix
passive, « venire » qui décrit un processus.

a) La maison a été construite en 1989.
b) La maison était déjà construite en 1989.

La phrase a) décrit un processus, la phrase b) un état. Dans la phrase a) le fait important avait été un processus en 1989, puisque cette année-là on a construit la maison. Le point important de la phrase est le fait que l' on a construit la maison cette année là. La phrase b) est complètement différente. Il n´est pas important de savoir quand la maison a été construite, en 1564, en 1685, en 1796 etc. etc. L´important, c' est le fait qu´en 1989 cette maison était construite. a) décrit un processus, b) décrit un état. Évidemment un état est toujours le résultat d' un processus, mais dans la phrase b) le processus qui a abouti à un certain état ne nous intéresse pas. Si vous n' êtes pas encore convaincu, il y a aussi une manière plutôt mécanique de voir la différence. Si on peut substituer la phrase avec une construction avec le pronom indéfini, il s' agit d' une voix passive qui décrit un processus.

a) La maison a été construit en 1989. <=> On a construit la maison en 1989.
b) La maison était déjà construite en 1989. <=> ????

  exemple  
La macchina è stata riparata.
  La voiture a été réparée. (processus)  
  La voiture était réparée. (état)  

La phrase "La macchina è stata riparata" est ambiguë. Mais si on ajoute l' exécuteur de l' action elle n' est plus ambiguë. Dans ce cas il s' agit d' un processus.

La macchina è stata riparata da lui.


  exemple  
a) La macchina è stata riparata. La voiture à été réparée.
  b) La macchina è stata riparata da lui. La voiture a été réparée par lui.

Une autre possibilité pour éviter cette ambiguïté est d' ajouter un complément circonstanciel / adverbe de temps.

  exemple
  La voiture a été réparé en ce moment.
  La macchina è stata riparata in questo momento.

Une autre possibilité, si on veut décrire un processus est la construction venire + participio passato.

  exemple  
La macchina viene riparata da lui in questo momento.
Il est en train de réparer la voiture en ce moment.


Si tout cela vous semble trop compliqué, vous pouvez oublier tout cela, puisque la voix passive est rarement utilisée en italien, parce que l' italien connaît une alternative à la voix passive, le « si passivante », dont nous parlerons plus tard. Ce si passivante existe aussi en français, mais en français il n' est pas si important car le français a un pronom indéfini, on, avec lequel on peut substituer la voix passive. (voir il si passivante).

Ses livres se vendent bien.
I suoi libri si vendono bene.

Nous reparlerons de cette structure. Elle est un peu bizarre, au moins pour ceux qui ne la connaissent pas. Pour mieux la saisir, on pourrait la construire avec un pronom indéfini.

Quelqu' un vend bien ses livres.

Dans cette phrase, l' complément direct est « ses livres ». Dans la phrase avec le si passivanate, l´complément direct devient le sujet et régit le verbe ( on dit "Ses livres se vendent bien" et pas "Ses livres se vend bien". Le sujet s´accorde avec le verbe). Ce « se » est un vrai pronom réfléchi, autrement dit l´ex-complément direct de la phrase est devenu après une réorientation professionnelle le sujet de la phrase et en même temps le but de l' action décrite par le verbe. Les livres se vendent eux-mêmes.

  exemple  
On répare des voitures.  
  Si riparano le macchine.


 retourner
Chapitre 12: La voix passive


contact mentions légales déclaration de protection de données