retourner
Chapitre 13: gérondif, participe présent et infinitif


  13.4.4Verbes qui ajoutent un infinitif avec da

Le cas de la préposition da dans ce contexte est complètement différent, puisque qu´ici il ne s' agit pas d' ajouter simplement un infinitif et l' usage de la préposition n' est pas non plus arbitraire ce qui est le cas si elle n' a pas aucune valeur sémantique. Tout au contraire, la préposition da a ici une valeur sémantique et même une valeur très forte.

La macchina è da riparare.
  La voiture est à réparer.

Pour quelqu' un dont la langue maternelle est le français, cette construction ne pose aucun problème, puisque en français elle existe aussi, quoique on construise avec la préposition "à".

Si nous regardons cette construction de plus près nous voyons qu' il s' agit d' une espèce de voix active.

I questionari sono da compilare.
  Les questionnaires sont à remplir.

Ces phrases peuvent être converties en une phrase à la voix passive.

I questionari devono essere compilati.
  Les questionnaires doivent être remplis.  

Cette transformation révèle les deux éléments qui caractérisent cette construction. Avec dovere / devoir on signale qu' il s' agit d' une obligation et les questionnaires sont le sujet de la phrase passive, c´est-à-dire le but de l' action décrite par le verbe, mais pas l' exécuteur. (C' est ce qui caractérise une phrase à la voix passive. Le sujet est le but, mais pas l' exécuteur.)

Similaire à la construction ci-dessus, la phrase suivante.

Ho un sacco di cose da fare.
  J' ai beaucoup de choses à faire.  

Dans cette construction, il y a aussi obligation (Je dois faire beaucoup de choses) mais le but de l' action est
l' complément direct (choses). On ne peut donc pas transformer cette phrase en une phrase à la voix passive.

non: Un sacco di cose devono essere fate da me.
  non: Beaucoup de choses doivent être faites par moi.

Il y a finalement une troisième construction qui, quoiqu' elle ressemble aux constructions que nous avons déjà vues, est complètement différente

d Che c' è da ridere?
  Qu' est-ce qu' il y a d' amusant?  
  C' è da ridere.
  C' est pour rigoler.  

Dans ce genre de construction les deux caractéristiques manquent. Il n' y a pas d' obligation et on ne peut pas transformer ces phrases en phrases passives.

Le tableau ci-dessous est un résumé de ce que nous avons dit jusqu' à présent. La préposition "da" fait beaucoup plus qu´ ajouter un infinitif, elle a un valeur sémantique propre.


d1) La préposition da exprime l´obligation et il s' agit en fait d' une phrase à la voix passive
d Questo problema è ancora da risolvere.
  C' est un problème qu' il faut encore résoudre.
d2) Pareil que 1) mais le sujet de la phrase passive (si on la transformait) est l' complément direct de la proposition        principale
  Lui ha veramente molti problemi da risolvere.
  Il a vraiment beaucoup de problèmes à résoudre.
d3) Souvent les pronoms indéfinis tutto o niente jouent dans ce genre de constructions le rôle d' complément direct.
  Non abbiamo niente da perdere.
  Nous n' avons rien à perdre.
d4) Le sujet est la cause d' une action
  Questo è da impazzire.
  C' est à devenir fou.

Les verbes qui ajoutent simplement un infinitif avec "da" sans ajouter une valeur sémantique propre sont très rares, cinq au maximum et nous ne les présentons pas ici parce qu´ aujourd' hui, ces verbes se construisent plus souvent avec la préposition "di" qu' avec la préposition "da".

 retourner
Chapitre 13: gérondif, participe présent et infinitif


contact mentions légales déclaration de protection de données