retourner
Chapitre 18: Concordance des temps


  18.2.1 Concordance des temps si le verbe introducteur se trouve dans un temps du présent

Dans le discours indirect aussi bien que dans la concordance des temps il faut distinguer entre deux situations. Si le verbe introducteur se trouve dans un temps du présent (presente / présent, futuro / futur) il n' y pas de différence entre une phrase normale et la concordance des temps / discours indirect, un changement des temps n' est pas nécessaire. Si le verbe introducteur se trouve dans un temps du passé (passato prossimo / passé composé, passato remoto / passé simple, imperfetto / imparfait, piucheperfetto / trapassato prossimo) le point de référence sur l�axe temporel change et dans ce cas là il faut réajuster les temps autour de ce point de référence. Quoique dans les deux cas le point de référence soit le moment dans lequel les évènements sont imaginés ou racontés, il y a une différence. Si le verbe introducteur (dire, croire, penser, craindre, espérer etc.) est dans un temps au présent tous les deux, celui qui raconte ce qu' un autre a raconté / cru / craint etc. et celui qui le raconte / croit / craint etc. se trouve dans le même espace de temps et dans ce cas, il n' est pas nécessaire de réajuster les temps. Voici un exemple

Nous avons encore une fois notre ami fictif Andrés et Maria qui racontent quelque chose. Andrés raconte lundi ce que Maria a raconté le même jour. Les évènements que Maria raconte se sont déroulés le dimanche.

Maria dit qu' on lui a volé son porte-monnaie.

Le pont de référence est le lundi, pour Andrés aussi bien que pour Maria. La situation change si Andrés raconte le mardi ce que Maria a dit le lundi.

Maria a dit qu' on lui avait volé son porte-monnaie.

Dans ce cas, Andrés et Maria ne se trouvent pas dans le même espace de temps et il faut donc réajuster les temps. Ici, il y a une action au passé (voler le porte-monnaie) qui s' est déroulée avant un autre évènement du passé (raconter cet évènement).

En français le passé composé est un temps du passé. Il substitue de plus en plus le passé simple, qui est un temps du passé, et assume les fonctions du passé simple (décrire des évènements achevés dans un temps achevé). Cette tendance à substituer le passe simple / passato remoto par le passé composé / passato prossimo existe aussi en italien. Aujourd' hui il faut traiter le passato prossimo comme un temps du passe.

Voici un résumé systématique si le verbe introducteur est dans un temps du présent.


L' évènement se déroule au présent et est raconté au présent
Lui dice: "Compro il pane."
  Lui dice che compra il pane.
  Il dit: "J' achète du pain."
  Il dit qu' il achète du pain."
L' évènement s' est déroulé au passé et est raconté au présent
Lui dice:"Ho comprato il pane."
  Lui dice che ha comprato il pane.
  Il dit: "J' ai acheté du pain."
  Il dit qu' il a acheté du pain.
L' évènement se déroulera au futur et est raconté au présent
  Lui dice: "Comprerò il pane."
  Lui dice che comprerà il pane.
  Il dit: "J' achèterai du pain."
  Il dit qu' il achètera du pain.

Nous le voyons facilement, il n' y pas de changement dans les temps des verbes, les seules choses qui changent éventuellement sont les adverbes et les pronoms.

Les temps du présent sont le presente, le condizionale semplice, le futuro semplice.


En résumé, si le verbe introducteur est un temps du présent (presente, condizionale semplice, futuro semplice) il n' y pas changement des temps dans le discours indirect / concordance des temps et le prochain exemple nous montrera qu' il n´y a aucune différence entre le discours indirect ( quelqu' un dit, raconte etc. quelque chose) et la concordance des temps (quelqu' un s' imagine, pense, croit, sait etc. ) quelque chose.

Nous avons encore une fois notre Andrés fictif qui raconte ce que Maria sait. Le point de référence n' est pas le présent d´ Andrés, c´est-à-dire le moment au celui-ci raconte ce que Maria pense, mais le moment dans lequel Maria pense quelque chose. Mais si tous les deux se trouvent dans le même espace temporel, ce qui est le cas si le verbe introducteur se trouve dans un temps du présent, un changement des temps n' est pas nécessaire, parce que Andrés se trouve dans le même espace temporel que Maria.

L´évènement se déroule au présent et est imaginé au présent
Maria: So che Andrea non viene.
  Lei (Maria) sa che Andrea non viene.
  Maria: Je sais que Andrea ne vient pas.
  Elle sait qu´ Andrea ne vient pas.
L' évènement s' est déroulé au passé et est imaginé au présent
  Maria: So che Andrea non è venuto.*
  Lei (Maria) sa che Andrea non è venuto.
  Maria: Je sais que Andrea n' est pas venu.
  Elle sait qu´ Andrea n' est pas venu.
L' évènement se déroulera au futur et est imaginé au présent
Maria: So che Andrea non verrà.
  Lei (Maria) sa che Andrea non verrà.
  Maria: Je sais que Andrea ne viendra pas.
  Elle sait qu´ Andrea viendra.

* Andrea est un nom masculin en italien.

La situation est différente si le verbe introducteur est dans un temps du passé. Si Maria avait pensé dans le passé qu´ Andrea n' allait pas venir la situation serait différente. Dans un tel cas Andrés (c' est celui qui raconte ce que Maria a pensé) et Maria ne se trouve pas dans le même espace de temps. Dans ce cas, il faut réajuster les temps.

Maria savait au passé
  Maria: So che Andrea non verrà.
Maria: Je sais qu´ Andrea ne viendra pas.

Andrés raconte ce que Maria avait su
  Elle savait qu´ Andrea n' allait pas venir (ne viendrait pas).

Le point de référence est le moment dans lequel Maria sait quelque chose, et pas le moment dans laquelle Andrés raconte ce que Maria savait. Il s' agit donc d' un évènement qui s' est passé au futur vu du passé et pour décrire un évènement qui se déroulerait dans le futur vu d' un point de vue du passé, en italien, on utilise le condizionale II (ET PAS LE CONDIZIONALE I COMME EN FRANÇAIS). Nous voyons donc que non seulement l' imparfait perd ses fonctions originales, mais le conditionnel aussi. Il ne décrit plus un évènement hypothétique, mais une action qui se déroulera au futur vu du passé.

 retourner
Chapitre 18: Concordance des temps


contact mentions légales déclaration de protection de données