retourner
chapitre 3: Article


explicació vocabulario / gramá tica mostrar / ocultar

  3.1.2.2 Autres différences

En général, il n' y a pas de différences concernant l' usage de l' article. Pourtant il y des situations dans lesquelles il faut mettre un article en français mais pas en italien et vice-versa. Regardez les exemples ci-dessous.

  1) En italien on met un article devant l' heure, mais pas en français
  Sono le sette.
Il est sept heures.
  2) Dans les deux langues on met un article devant un pays ou une région
  La Francia è un bel paese.
La France est un beau pays.
  L' Italia è famosa per i suoi pittori.
L' Italie est fameuse par ses peintres.
  La Toscana si trova in Italia.
La Toscane est en Italie. .
  mais dans les deux langues, il n' y a pas d' article après une préposition  
  Molti turisti vanno in Italia ogni anno.
Chaque année beaucoup de touristes vont en Italie.
  3) On met un article devant des notions générales
  En anglais et en allemand on ne met pas d´ article devant des notions générales. Mais on le fait en français et en italien.  
  I tedeschi bevono molta birra.
Les allemands boivent beaucoup de bière.
  4) Tant en italien qu´en français, on met un article devant une langue
  L' italiano è una lingua più melodica del tedesco.
L´italien est une langue plus melodieuse que l´allemand.
5) Dans les deux langues il y a un article devant des institutions
  L' economia è una scienza non abbastanza riconosciuta.
L' économie est une science pas suffisamment reconnue.
  La giustizia esiste soltanto per coloro che hanno i soldi.
La justice existe seulement pour ceux qui ont de l' argent.
  6) Devant la description de certaines maladies, il y a un article défini en italien, mais un article        partitif en français
  Luigi ha la febbre.
Luigi a de la fièvre.
  7) Dans certains cas on n' utilise pas d´ article en italien, mais en français
  Vado a scuola.
Je vais à l' école.
  Andiamo a teatro.
Nous allons au (à + le) théâtre.


 retourner
chapitre 3: Article


contact mentions légales déclaration de protection de données