retourner
Chapitre 10: Congiuntivo


  10.3.5.5 L' usage des différents temps du congiuntivo

Nous avons vu qu' il y a plusieures temps du congiuntivo. (Aucune surprise, il y en a aussi plusieurs en français.)

congiuntivo
presente imperfetto passato trapassato
  io arrivi... io arrivassi... io sia arrivato... io fossi arrivato...
  io compri... io comprassi... io abbia comprato... io avessi comprato...

On pourrait donc se poser cette question: Pourquoi est-ce qu' il y en a tant? On pourrait répondre à cette question en disant que s' il y a tant des temps à l' indicatif, il est logique qu' il y en ait autant au subjonctif. Mais la chose n' est pas si simple. Tout d´abord parce qu' il y a moins de temps au subjonctif qu' à l' indicatif (le passato remoto n' existe pas au subjonctif) et en outre on ne peut pas comparer les fonctions des temps du subjonctif avec celles de l´ indicatif. On pourrait même dire, que c' est idiot de parler d' imparfait du subjonctif puisque cela signifierait qu' il y a des similitudes entre l' imparfait de l' indicatif et l' imparfait du subjonctif. Ce n´est pas le cas. L' imparfait du subjonctif / il congiuntivo imperfetto ne décrit ni des actions dont on ne connaît ni le début ni la fin (Le tableau était accroché au mur), des actions parallèles (Pendant qu' il écrivait la lettre, elle lisait un livre), ni des actions de fond qui ont été interrompues par d´ autres actions (Il dormait quand tout d' un coup elle est entrée). L' imparfait du subjonctif suit les règles de la concordance des temps. l' imparfait de subjonctif et l' imparfait de l´ indicatif sont utilisés de la même manière, uniquement dans si l' imparfait de l´ indicatif perd ses fonctions originelles.

Il exigea que je le fis
Il dit que je le faisais.
Lui esigè che lo facessi.
Lui disse che lo faceva.

Dans ce contexte, le subjonctif imparfait( fît / facessi) et l' imparfait de l´ indicatif (faisait / faceva) ont la même fonction. Il exprime la simultanéité entre le moment dans lequel les faits sont imaginés / racontés par quelqu' un. Autrement dit quelqu' un a exigé / a dit à un moment donné, et pas avant (Il exigea que je l' eûs fait / Lui esigè che lo avessi fatto), que quelqu' un d' autre fasse quelque chose.
Mais cela ne correspond pas à l' usage "normal" de l' imparfait de l' indicatif, c' est une tout autre chose. (Nous ne parlons pas ici du fait, que le subjonctif imparfait n' est plus utilisé dans le français d' aujourd' hui. En italien il faut l' utiliser.) L' usage des règles à respecter au subjonctif n' ont rien à voir avec celles que nous connaissons puisque l´action n´a pas lieu dans le présent du locuteur, mais au moment où les fais sont imaginés par quelqu' un. Il faut savoir si les évènements se sont déroulés avant, en même temps ou après être imaginés, puisque le subjonctif apparaît seulement si quelqu' un s´imagine quelque chose.

exemples  
  Io temo che venga. Je crains qu' il vienne.
  Io temo che sia venuto. Je crains qu' il soit venu.  
  Io temei (temevo) che venisse. Je craignis / craignais qu' il vînt.
  Io temei (temevo) che fosse venuto. Je craignis / craignais qu' il fut venu.
  Io ho temuto che venga / venisse.* J' ai peur qu' il vienne / vînt.
  Io ho temuto che fosse venuto. * J' ai eu peur qu' il soit venu / fut venu.


*Nous avons ici le même problème qu' en français. En français le passé simple n' est presque plus utilisé aujourd' hui, ce qui a des conséquences pour les parties du système. Le passé composé était autrefois un temps du présent mais avec la disparition du passé simple il assume aussi les fonctions du passé simple, et est donc devenu un temps du passé. En italien il passato prossimo n' est jamais, même dans le région où on utilise encore le passato remoto, un temps du présent.

Comme nous l' avons déjà dit maintes fois, nous présenterons ici le système à la Flaubert. La règle générale montre qu´il y a une différence nette entre le passé simple et le passé composé.

exemple  
  Io credo che lui venga.
Je crois qu' il viendra.
  Io credo che lui sia venuto.
Je crois qu' il était venu.
  Io credevo che lui venisse.
Je croyais qu' il viendrait.
  Io credevo che lui fosse venuto.
Je croyais qu' il serait venu.

Si le subjonctif, en général, exprime une attitude subjective, l' italien est plus logique que le français. Le verbe croire met en évidence qu' il s' agit d' une évaluation subjective des faits et pas d´ une réalité. Il est donc plus logique d' utiliser le subjonctif que l' indicatif.

Le tableau ci-dessous montre toutes les possibilités qui existent.

La phrase introductive est au présent
present conjonction simultanéité / posteriorité anteriorité
Credo
  Voglio
  Temi
  Aspettamo
che
lui venga
lui capisca
lei dorma
lei sappia
voi compriate
loro conoscano
siano andati
  siate venuti
  siano partiti
  abbiano comprato
  abbia conosciuto
  abbiate scherzato

La phrase introductive est à l' imparfait
imperfetto conjonction simultanéité / posteriorité anteriorité
Ero sicuro
  Dubitavi
  Bastava
  Pensavamo
  Speravate
che
lei comprasse
loro comprassero
tu sappessi
io comprassi
noi comprassimo
fossimo partiti
  fossero venuti
  avessi conosciuto
  avessimo comprato
  aveste venduto

La phrase introductive est au passato remoto
Passato Remoto conjonction simultanéité / posteriorité anteriorité
Ti vergognasti
  Io preferii
  Noi sperammo
  Voi pensaste
  Loro dubitarono
che
lui capisse
loro cercassero
lei fermasse
noi finissero
io apprissi
loro volessero
fossimo partiti
  foste andati
  fosse arrivato
  avessi capito
  avessimo sofferto
  aveste mangiato  

Pour résumer: Vous avez le choix. Si l´on considère le passato prossimo comme un temps du passé, dans ce cas, on décrit la simultanéité avec le congiuntivo et l' anteriorité avec le congiuntivo trapassato. Ce qui correspondrait au système du français d' aujourd' hui. Dans ce système, le passé simple n' existe plus et le passé composé assume les fonctions du passé simple. Si l´on considère le passé composé comme un temps du présent, la simultanéité se décrit avec le congiuntivo presente et l' anteriorité avec le congiuntivo passato. Ce système correspond au système espagnol et au système français à la Flaubert.

Les tableaux ci-dessous montrent la "norme", autrement dit, le système espagnol.

temps du présent simultanéité / posteriorité anteriorité
  Presente
passato prossimo
congiuntivo presente congiuntivo passato

temps du passé simultanéité / posteriorité anteriorité
  Imperfetto
Passato Remoto
congiuntivo imperfetto congiuntivo trapassato


 retourner
Chapitre 10: Congiuntivo


contact mentions légales déclaration de protection de données