retourner
Chapitre 10: Congiuntivo


  10.3.5.5 La concordance des temps au congiuntivo / différence

Nous avons déjà dit que le passato remoto est plus utilisé en italien qu´ en français. Mais cela n' est pas la seule différence. En français le subjonctif imparfait a disparu aussi. Autrement dit, l' antériorité et la simultanéité sont toujours décrits avec le subjonctif présent et avec le subjonctif passé, si le verbe introductif est à un temps du présent ou à un temps du passé. Comparez les deux systèmes.

Le système du français à la Flaubert

Je crains qu' il vienne.
Je craignais qu' il vînt.

Je crains qu' il soit venu.
Je craignais qu' il fût venu.

Le système du français parlé aujourd' hui

Je crains qu' il vienne.
Je craignais qu' il vienne.

Je crains qu' il soit venu.
Je craignais qu'il soit venu.

Autrement dit, aujourd' hui on décrit l' antériorité et la simultanéité, si le verbe introductif est à un temps du présent ou dans un temps du passé, toujours avec le subjonctif présent ou le subjonctif passé. Ce n' est pas du tout le cas en italien et à cet égard l' italien est stable, autrement dit, si le verbe introductif est à un temps du passé, l' usage du subjonctif imparfait et du subjonctif plus-que-parfait est obligatoire.

Le tableau ci-dessous montre encore une fois le système italien. Il faut aussi faire attention au verbe pensare qui demande le subjonctif en italien. L' italien est plus conséquent à cette égard. Des verbes qui expriment une attitude suggestive tels que espérer / sperare, croire / credere demandent le subjonctif en italien, mais l' indicatif en français.

exemple  
  Le verbe introducteur à un temps du présent: Simultanéité  
  Io penso che lui non lavori abbastanza.
Je pense qu' il ne travaille pas assez.
  Io credo che lei possa farlo.
Je crois qu' elle peut le faire.
  Siamo sicuri che loro paghino.
Nous sommes sûrs qu' ils payent.
  Le verbe introducteur à un temps du présent: Anteriorité
  Io penso che lui non abbia lavorato abbastanza.
Je pense qu' il n' a pas travaillé assez.
  Io credo che lei abbia potuto farlo.
Je crois qu elle a pu le faire.
  Siamo sicuri che loro abbiano pagato.
Nous sommes sûrs, qu' ils ont payé.
  Le verbe introducteur à un temps du passé: Simultanéité  
  Io pensavo che lui non lavorasse abbastanza.
Je pensais qu' il ne travaillait pas assez.
  Io credei che lei potesse farlo.
Je croyais qu' il pouvait le faire.
  Eravamo sicuri che loro pagassero.
Nous étions sûrs qu' ils payaient
  Le verbe introductieur à un temps du passé: Anteriorité  
  Io pensai che lui non avesse lavorato abbastanza.
Je pensai qu' il n' avait pas travaillé assez.
  Io credevo che lei avesse potuto farlo.
Je croyais qu' elle avait pu le faire.
  Eravamo sicuri che loro avessero pagato.
Nous étions sûrs qu' ils avaient payé.


 retourner
Chapitre 10: Congiuntivo


contact mentions légales déclaration de protection de données