retourner
Chapitre 14: Propositions interrogatives


  14.1 Propositions interrogatives - Introduction

Parmi les propositions interrogatives, nous pouvons distinguer deux types.
Celles auxquelles on peut répondre avec un simple oui ou non.

A: Est-ce que tu as faim?
B: Oui.

Ce type de proposition interrogative ne commence ni avec un pronom interrogatif (qui, quoi, que) ni avec un adverbe interrogatif (comment, où, pourquoi, quand). On nie ou affirme le contenu de la proposition dans son ensemble.

Celles qui commencent avec un pronom ou adverbe interrogatifs, et qui expriment une question sur l´existence d´un fait, d´une circonstance ou sur quelque chose de spécifique. Si elle commence avec un pronom interrogatif celui-ci sert à interroger sur un objet ou une idée ou un ensemble de mots.

Interroger sur quelqu' un: Qui parle? => Carmen
Interroger sur quelque chose: Que est-ce que tu lui as donné? => Un livre
Interroger sur une idée: Que est-ce que tu as fait hier? => Je suis allé à la plage.

Si la question commence avec un adverbe interrogatif on recherche un adverbe ou un complément circonstanciel.

La réponse est un complément circonstanciel:
Comment est-ce que tu as ouvert la porte? => Avec un marteau.
La réponse est un adverbe:
Quand est-ce que tu l' as fait? => Hier.



 retourner
Chapitre 14: Propositions interrogatives


contact mentions légales déclaration de protection de données